Les clés de la confiance en soi

meditation4

Les 5 clés de la confiance en soi

1- L’acceptation
Il faut se donner le droit d’avoir des opinions, des pensées, des actions. Et se les approprier sans jamais les dénigrer ou les nier. Donc au quotidien, on se force à donner son avis dans une conversation, même si elle va à l’encontre de ce que pensent les autres, et même s’il on imagine que cela n’a pas d’intérêt. Essayez d’abord en comité restreint, en famille par exemple, puis quand vous vous sentirez plus à l’aise, exprimez votre opinion devant vos amis.

2- L’affirmation
Soyez authentique dans vos relations, et ne cherchez pas à fausser la réalité dans le but de plaire. Vous ne pouvez pas copier votre attitude sur celle des autres, car chacun possède son propre mode d’expression. Exemple : achetez les vêtements qui vous plaisent vraiment au lieu de toujours copier le look de votre amie ! Osez dire à votre homme que vous n’avez pas aimé ce film ou cet endroit que lui a pourtant adoré.

3- Se fixer des objectifs
Relevez des mini défis au quotidien. Pour cela, il faut connaître ses capacités et ses limites en se fixant des objectifs réalisables. Allez-y progressivement, étape par étape en augmentant la difficulté. Puis observez les résultats pour reconnaître ce qui a besoin de changer, et ajustez.
Comprendre ses échecs, permet d’évaluer ce qui a cloché, et éviter ainsi de reproduire des erreurs.

4. La philosophie Furiously Happy
Le mouvement Furiously Happy a été lancé par Jenny Lawson. Ayant souffert de dépression, d’anxiété et d’autres troubles, cette Américaine a un jour reçu une nouvelle qui aurait pu l’anéantir. A ce moment-là, elle a décidé qu’à l’inverse, elle allait s’en servir pour « être furieusement heureuse , par pur esprit de vengeance ». Ainsi, pendant des années, elle a choisi de dire « oui » à toutes les expériences les plus inattendues afin de célébrer la vie.

5- Affronter les situations
Au lieu de fuir sans cesse les situations qui mettent mal à l’aise, il faut s’y confronter et aller de l’avant. Ne baissez pas le regard dès qu’on vous regarde, répondez et relancez la discussion quand un inconnu engage une conversation… Le tout étant de faire de nouvelles expériences afin de, petit à petit, mieux appréhender ces situations angoissantes.

ET SURTOUT Sachez que l’herbe n’est pas forcément plus verte chez les autres. Et modifiez votre regard sur vous-même.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s