Méditation – différentes sortes de médiation (partie1)

méditation

Le Yoga

Voici différentes pratiques les plus couramment utilisée :

  • Yoga des postures du corps (Hatha Yoga)
  • Yoga du souffle (Pranayama Yoga)
  • Yoga de l’énergie (Kundalini Yoga)
  • Yoga de la relaxation (Nidra Yoga)
  • Yoga de la connaissance (Jnana Yoga)

La méditation pratiquée dans le yoga à pour but de détendre, de  relaxer et d’unir le corps et l’esprit.

La pleine conscience

Comme son nom l’indique, la pleine conscience est une démarche qui consiste à être pleinement conscient. Dans son approche la plus simple, elle est une invitation à porter son attention sur le moment présent, instant après instant, de façon intentionnelle, et sans jugement de valeur. La plupart du temps, c’est ce que proposent les exercices de pleine conscience qui envahissent les écoles, les entreprises et les applis que l’on installe sur son téléphone. C’est suffisant pour la majorité, car tout le monde n’est pas intéressé par une démarche d’introspection.

Dans sa version profonde, on la pratique au quotidien, en étant pleinement conscient du souffle, puis des sensations, puis des mouvements, partout, tout le temps, dans toutes les activités de la vie courante.

Méditation Vipassana

Considérée comme la plus ancienne technique de méditation bouddhiste, la méditation Vipassana consiste à prendre chaque phénomène qui apparaît, physique ou mental, comme objet de méditation. Le but est de comprendre la réalité de ces phénomènes (Vipassana signifie “voir la réalité comme elle est”). Deux techniques principales sont enseignées en Occident :

  • La méthode MAHASI invite à simplement observer les phénomènes quand ils apparaissent.
  • La méthode GOENKA, la plus connue, consiste à scanner le corps en suivant un ordre précis (au choix, mais toujours le même), en observant les sensations présentes et en développant l’équanimité par rapport à celles-ci (= ne plus juger mais juste constater).

Méditation zen (zazen)

Le zen vient du Japon, avec un aspect très “rituel” typique aux japonais. Il existe deux grandes branches dans le zen :

  • Le zen Sōtō, le plus répandu, invite à s’asseoir en silence, sans but, face à un mur (= face à soi), et à concentrer son attention sur sa posture et sa respiration. Quand des pensées surgissent, on les laisse passer comme des nuages dans le ciel et on revient à sa posture et à sa respiration.
  • Le zen Rinzai, moins répandu en occident, utilise un kōan, qui est une phrase ou une question paradoxale que pose le maître et que le disciple doit résoudre. Comme le kōan ne peut être compris logiquement, il est une invitation au lâcher prise et à une compréhension plus large de la réalité.

Attention de ne pas mélanger le Zen qui est une philosophie et zazen qui est une pratique de méditation

Méditation tibétaine

La méditation tibétaine de base se divise en 2 parties : Chiné, la pacification du mental, et Lhaktong, la méditation analytique qui permet d’étudier le fonctionnement de notre esprit. Si les tibétains sont ouverts à transmettre la pratique de Chiné à n’importe qui, les pratiques avancées sont plus complexes. Elles se font sous forme de rituels et utilisent des supports tels que des divinités.

Les tibétains séparent deux types de pratiques. La première est liée au mental et a pour but de développer l’amour et la compassion en utilisant les 6 vertus (appelées Paramitas) que sont la générosité, l’éthique, la patience et persévérance, l’effort enthousiaste, la concentration et la sagesse. Chiné et Lhaktong en font partie. La seconde est liée à l’esprit et a pour but de réaliser la véritable nature de celui-ci.

Méditation sonore

La méditation sonore utilise un instrument, de la musique ou tout simplement la voix (sous forme d’un son ou d’un mantra) comme objet de méditation. Même si certains objets sont dédiés à cette utilisation, comme le bol de cristal, tout instrument de musique peut toucher profondément et avoir un effet direct sur les cellules du corps ou sur le fonctionnement du cerveau.

Le son peut être un outil thérapeutique puissant qui permet de calmer l’esprit, d’apaiser les turbulences émotionnelles ou de susciter un état de détente profonde ou de conscience modifiée.

Méditation Transcendantale (MT)

La méditation transcendantale est une technique de relaxation et de développement de la conscience qui se pratique à raison de deux séances d’une vingtaine de minutes par jour. Elle consiste à répéter un  mantra secret et personnel, choisi par un enseignant.  Cette méditation permettrait à l’esprit de se diriger vers un état appelé “conscience pure”.

Méditation guidée

La méditation guidée consiste, comme son nom l’indique, à se laisser guider par une voix. Elle peut avoir un but de relaxation, thérapeutique, d’hypnose, de motivation, de détente, de nettoyage émotionnel, ou tout simplement de bien-être. On peut évidemment créer une méditation guidée à partir de tous les types cités ci-dessus.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s