Qui suis-je – Comment me connaître ?

qui suis je

Qui suis-je ? C’est une question que tout le monde c’est déjà posée. Bien entendu en dehors du sexe qui nous détermine tous à la naissance, nous aimerions savoir si nous nous comportons en adéquation avec nos convictions ?

Prenez quelques instants et rentrez dans une introspection :

  • Qu’aimez-vous ? (manger, faire, penser, se comporter…)
  • Quel est votre caractère ? (plutôt fort, doux, timide, facile…)
  • Quel est votre posture ? (bien droit, voûté,…)
  • Quel est votre rythme ou timbre de voix ? (débit rapide et petite voix)
  • Quel est votre morphologie ? (grand, petit, élancé,…)
  • …….

PETIT EXERCICE : LA FEMME BOUDDHA

MES FONDATIONS_BOUDHA

1ère étape : Trouvez vos 4 racines

Pour trouver vos racines, demandez-vous ce qui est important et non négociable chez vous. Ce qui vous met hors de vous quand quelqu’un y touche ! Cela peut être la famille, la justice, la politesse,… Pour bien comprendre la différence entre l’intérieur du bouddha et les racines, imaginez que vous ne supportez pas l’injustice, que vous soyez spectateur ou même l’acteur qui vit cette injustice. Comment réagissez-vous ? Si la réponse est : je perds le contrôle, je rentre dans une colère noire…. c’est que vous avez trouvé votre 1ère racine. Procédez de la même façon pour les 3 autres. Vous pouvez également imaginer que vous êtes assis sur une chaise et que l’on coupe l’un des pieds de la chaise, par exemple celui  de l’injustice, comment vous sentez-vous ? A l’aise comme un équilibriste sur un fil ou au contraire, très mal ; noué, instable, irritable, triste…

2ème étape : Remplissez l’intérieur du Bouddha

Vous allez noter tout ce qui vous caractérise, ce qui est vital pour vous, ce qui fait votre ADN. Notez les qualificatifs que vous vous trouvez. Vous êtes : curieux, maniaque, inventif, sophistiqué, colérique, gentil, compréhensif…

Donc vous y retrouverez ; vos qualités, vos défauts, vos passions, vos plaisirs gourmands, ce que vous n’aimez pas chez vous, vos traits de caractère, vos lieux ressources, vos loisirs, votre gestuelle, votre sensibilité, ce qui vous irrite…..

Pour être sûr de ne pas en rajouter, demandez conseil à un ami objectif, il vous donnera un avis juste et réaliste.

3ème étape : Remplissez l’extérieur du Bouddha

A l’extérieur du bouddha, vous allez retrouver les même qualificatifs qu’à l’intérieur du Bouddha, mais ils ne vous définissent pas, ils vont, ils viennent. Ce sont  des essais d’activité, de loisirs, des nouveautés que vous testez et que vous aimez.

Vous avez devant les yeux votre auto-portrait. Tout ces mots sont des briques qui définissent qui vous êtes. Accrochez votre portrait quelque part où vous pouvez le lire quotidiennement et commencez petit à petit à accepter la personne que vous êtes. Je sais que cela n’est pas facile, mais malgré ce que les médias veulent nous faire penser, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises personnalités. Tant que vous êtes en adéquation avec elle, vous n’avez aucune raison de la changer. Par contre, si vous ne vous retrouvez plus dans le tableau que vous venez de peindre, alors il est temps de commencer un travail personnel.

Tout d’abord, sélectionnez les points que vous voulez changer ou améliorer. Lancez-vous des défis quotidiens en relation avec vos points à travailler. Félicitez-vous quand vous gagnez une partie, mais ne vous blâmez pas quand vous avez échoué. Soyez indulgent car il faut du temps pour avancer. Rappelez-vous : vous n’avez pas appris à parler et à marcher en 1 jour !

Vous trouvez que la tâche trop importante, vous avez besoin d’être accompagné ? La SenSymaGologie et des professionnels sont à votre écoute et sont prêts à vous accompagner tout au long de ce chemin.

Laisser un commentaire